lundi 30 juin 2008

La Magie des Vieux Millésimes

Est-il possible de décrire l’émotion qui vous submerge lorsqu’il vous arrive de dénouer les nœuds rougeoyants et voluptueux d’une vieille robe encore préserver des outrages du temps ? Car cette émotion qui trouve non seulement sa source dans la fascination qu’exercent ces vieux calices sur l’âme de l’amateur du divin élixir, et l’excitation qui anime l’archéologue au moment de dépoussiérer les stèles d’une vieille chambre funéraire prête à livrer ses secrets tient presque de la magie. Cette émotion est bel et bien dans l’air, mais elle est devenue si rare et éphémère dans cette société de l’instantanéité qu’on aurait presque tendance à oublier qu’il est possible de la capter. Vous imaginez donc bien, que lorsque j’ouvris la porte de cette « Petite Chapelle » du Domaine Trapet, je ne m’attendais pas à capter la magie dont débordent ces vieux millésimes; d’autant qu'en dépoussièrant ses pierres, je vis que sa construction datait de 1973, une année pas vraiment réputé pour la qualité des vins qu'elle engendra, peu enclins à s’exprimer dans toute leur plénitude, sur la durée. Ceci étant dit, j’imagine bien que la famille Trapet du effectuer un tri minutieux en ce millésime pluvieux, car à la dégustation, ce 1er Cru était bien fidèle à l’esprit de la maison : un jolie nez oscillant toujours entre le végétal et le caractère fruité, des arômes de cerises et de roses encore vivaces à l’attaque. De bonne longueur avec des tonalités de fruits rouges confiturés s'exprimant légèrement en bouche, avec un jolie retour en finale, sur des notes de fleurs et de fruits séchés (arômes de tabac et de cerises séchées).

En guise de résumé, je dirais donc que je fût agréablement surpris en dégustant cette jolie cuvée ayant vaillamment combattu les outrages du temps pendant plus de trente-cinq années, pour finalement me livrer ses secrets en cette nuit d’été, illuminée par la lumière rougeoyante d’une Petite Chapelle, perdue au milieu des vallons bourguignons. Oh Bourgogne ! Éternelle et spirituelle comme tes terres tu demeureras, fine et complexe comme tes vins tu resteras.

Aucun commentaire:

Restaurant Je Thé...me - 4, rue d'alleray - 75015 - Paris - France
Tel : 01.48.42.48.30 - Fax : 01.48.42.70.66
Ouvert du Mardi au Samedi - Midi & Soir
© Roland Gourmet SARL

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
Sachez consommer avec modération.