vendredi 11 avril 2008

Les Vins de François Chidaine

En ce début de mois d'avril où le printemps commence enfin à reprendre ses droits, mon inspiration soudaine et cet air frais annonçant des jours nouveaux me pousse à vous faire part de ce véritable choc multi sensoriel, vécu lors d'une dégustation des vins de François Chidaine. A bien y réfléchir, je ne crois pas avoir pris autant de claques lors d'une dégustation de vin qu'en ce jour où j'errais tel un apprenti paladin, dans les artères du salon des vignerons indépendants de la Porte de Champerret. Véritable artiste de la vigne, capable de transcender l'expression de sa terre, François Chidaine m'a véritablement scotché avec ses incroyables cuvées, d'une pureté, d'une minéralité et d'une profondeur aromatique que je n'avais pas rencontré dans un vin blanc, depuis bien longtemps. Pour tout vous dire, verre après verre, c'était un peu comme si je rencontrais l'extase sensorielle, tant ses vins m'ont heurté au plus profond de moi-même, par leur caractère iodé, droit, et cette acidité très caractéristique du chenin blanc (cépage qui ne cesse de ravir mes papilles depuis quelques temps) dont l'élégance est bel et bien digne des plus grands vins blancs issus de nos plus beaux terroirs de France & de Navarre. Évidemment, le cépage ne fait pas tout, car ce vignoble qui cultive habilement ses vignes en biodynamie entre le Cher et la Loire, réussi à exprimer à merveille la personnalité de ces vins de Montlouis et Vouvray, qui se distinguent tout particulièrement par cette capacité qu'ils ont à nous jouer ces partitions construites autour de l'iode, arôme très typique de ces terroirs regorgeant de fossiles.

La gamme des vins de François Chidaine s'illustre par sa richesse, et comprend aussi bien des vins blancs secs, que des demi secs, moelleux, voire effervescents. Le Pétillant est hautement recommandable, car il fait très largement jeu égal avec la plupart de ces champagnes vineux que l'on retrouve actuellement sur le marché, et qui plus est, à un prix bien plus abordable que ces boissons de marques maudites, qui pêchent parfois un peu trop par leurs débordements mercantiles. Vraiment, j'insiste, ce vigneron est à n'en pas douter de la trempe de ces génies, capables de vous faire ressentir tant de choses dans une oeuvre que c'est à se demander s'il n'ont pas un quelconque talent de sorcier ou de magicien. Il y a bien une âme dans les vins de François Chidaine, une âme riche et complexe qui sait tirer ce qu'il y a de plus pronfond dans la terre, c'est à dire, ce caractère naturel, pur, vivant et minéral qui ne peut exister qu'à partir du moment où un homme bien avisé sait écouter les chants de l'air, les complaintes des sols et les mouvements des organismes vivants, pour les accorder, les mettre en éveil, puis les laisser s’exprimer le plus librement possible dans une subtile composition de goûts, de saveurs et d'odeurs, aptes à faire chavirer les sens pourtant exigeants d'un abominable responsable de cave, en quête perpétuelle de nouveaux orgasmes culinaires.


Pour retrouver les vins de François Chidaine au restaurant je thé...me, vous devrez néanmoins attendre quelques temps, car il semble que mes derniers écarts en matière d'achats viticoles ne me permettent plus de faire entrer ces illustres cuvées, dans la cave pourtant spacieuse de l'abominable responsable de cave du restaurant je thé...me.

Sur ce, à bientôt pour de nouveaux orgasmes culinaires.

Aucun commentaire:

Restaurant Je Thé...me - 4, rue d'alleray - 75015 - Paris - France
Tel : 01.48.42.48.30 - Fax : 01.48.42.70.66
Ouvert du Mardi au Samedi - Midi & Soir
© Roland Gourmet SARL

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé.
Sachez consommer avec modération.